Les technologies au service de notre consommation alimentaire.

Focus sur 3 applications food

Les technologies au service de notre consommation alimentaire.

Les innovations dans le domaine alimentaire explosent depuis plusieurs années et le phénomène Foodtech rencontre un franc succès. 

Les startups sont nombreuses à regorger de créativité pour lancer de nouvelles solutions. 

Pour en savoir plus sur le secteur de la foodtech : cliquez ici

Ces innovations contribuent à la qualité de notre alimentation, à l'équilibre de nos repas ou encore à l'impact de notre alimentation. 

Quelles sont les meilleures applications pour consommer mieux ? 

3 applications à télécharger sur son smartphone

https://yuka.io/Yuka, L'application mobile qui scanne votre alimentation

La plus populaire des applications qui rééquilibre notre alimentation reste Yuka.  Yuka est une application gratuite lancée en 2017 pour iOS et Android. Téléchargée plus de cinq millions de fois, elle permet aux consommateurs d’en savoir plus sur les produits qu’ils achètent. 

Il suffit que l'utilisateur scanne le code barre d’un produit alimentaire ou cosmétique depuis l’application pour en connaître sa composition. 

L’application juge si un produit est bon ou mauvais en lui attribuant un code couleur ainsi qu’un adjectif : excellent, bon, médiocre et mauvais

Cette appréciation est attribuée en fonction de plusieurs indices, comme le taux de sel, sucre, graisses, additifs...

En cas de mauvaise notation, l’application propose en alternatives des produits concurrents similaires avec une meilleure qualité.

Pratique mais aussi ludique, Yuka est d’une grande aide pour les utilisateurs qui souhaitent mieux maîtriser leur alimentation et leur santé. 

83 % des utilisateurs déclarent privilégier la qualité à la quantité dans leur consommation alimentaires depuis qu’ils ont commencé à utiliser Yuka.

En parallèle, Yuka incite les industriels à améliorer la composition de leurs produits. Sa notoriété joue un rôle non négligeable sur l’innovation produit ou sur le développement des gammes de produits biologiques. Pour certaines marques, Yuka fait office d’indicateur de performance. Les industriels peuvent démontrer la qualité de leurs produits par le biais de la note attribuée par Yuka. 

Les données sur lesquelles s’appuie l’application pour juger de la qualité d’un produit proviennent de “Open Fact Food”, base de données collaborative qui référence plus de 600 000 produits. 

Les technologies au service de notre consommation alimentaire.

Foodvisor : Eat smart, eat better 

L’application FoodVisor propose aux utilisateurs le calcul instantané du nombre de calories dans leur assiette via une simple photo.  

Créée en 2018, FoodVisor est une application payante qui compte déjà plus de deux millions d’utilisateurs. 

À l’ère de la nutrition digitale, FoodVisor est le leader Français des applications de coaching nutritionnel, qui contribuent à une alimentation plus saine de façon très simple. 

La technologie FoodVisor, utilise des algorithmes auto-apprenants, qui identifient de façon distincte les aliments d’une assiette à partir d'une grande quantité d'images. 

Plus précisément, l’algorithme est capable de lire plus d'un million de photographies annotées, et de reconnaître un millier d'aliments différents.

Charles Boes, CEO de FoodVisor précise “ nous avons aussi utilisé une base de données européenne afin de pouvoir calculer précisément les apports nutritionnels de chaque aliment. Mais il s'agit de donner une estimation, plutôt que de réaliser un calcul à la calorie près." 

FoodVisor propose également un service de conseils personnalisés sur abonnement gratuit ou une offre premium payante. 

L’utilisateur renseigne plusieurs informations (âge, poids, sexe…) et obtient des conseils alimentaires adaptés à son profil.

L’avenir de l’application est prometteur, son savoir-faire unique en matière de reconnaissance par l’image permet de limiter la concurrence sur le marché. 

FoodVisor continue d’innover et d’améliorer son produit afin de proposer une expérience utilisateur toujours plus fluide. Déjà présente aux Etats-Unis, la startup souhaite se développer davantage à l’international. 

Les technologies au service de notre consommation alimentaire.

To good to go, l’application qui revalorise les invendus et lutte contre le gaspillage alimentaire. 

To good to go, “trop bon pour être jeté” est une application lancée en 2016 qui lutte contre le gaspillage alimentaire. 

L'objectif de l’application est de mettre en relation les commerces alimentaires et les consommateurs afin d’écouler les invendus des commerçants. 

Grâce à une carte où sont référencés et localisés plus de 14 000 établissements partenaires (cafés, restaurants, supermarchés..), les consommateurs peuvent bénéficier de produits à prix réduit. 

Une solution idéale pour les établissements qui souhaitent écouler  les produits invendus dont la date limite de consommation est proche. L’application permet également aux commerçants de faire découvrir leurs établissements à des consommateurs qui reviendront potentiellement dans un autre cadre que celui de l'application. 

Quant aux utilisateurs, Too Good To Go leur permet de partager ce modèle de consommation et de contribuer à la lutte contre le gaspillage.  

Les invendus se présentent sous forme de “panier”, dont le prix peut être 3 à 4 fois moins cher. L’inconvénient de l’application est l'incapacité à connaître le contenu du panier. 

Les technologies au service de notre consommation alimentaire.

Vous souhaitez implémenter un parcours digital dans votre établissement ?Découvrez la solution SKEAT

Skeat permet aux acteurs du CHR de repenser, déployer et piloter le parcours client digital de leurs établissements en toute simplicité.

En savoir plus