La foodtech, c’est quoi ?

Comment définir la foodtech, quels sont les acteurs du secteur et quel avenir pour ces entreprises ?

La foodtech, c’est quoi ?

La France, pays mondialement reconnu pour sa gastronomie dispose de plusieurs groupes industriels dans l’agroalimentaire et la distribution. 

Avec l’arrivée d’internet, les modes de consommation ont largement évolué notamment dans le domaine alimentaire. Les consommateurs ont de nouvelles attentes et les startups se sont saisies de cette opportunité pour développer de nouveaux produits et services. Ainsi, le secteur connaît un fort dynamisme depuis 2018.

Par exemple, les plateformes comme Tripadvisor ont révolutionné notre façon de consommer. Créée il y a presque vingt ans, la plateforme permet de comparer la qualité des établissements en fonction des commentaires et recommandations émanant des consommateurs après leurs passages.

Pour en savoir plus sur l’impact des avis client en ligne, n'hésitez pas à lire cet article.

Aujourd'hui, ce sont près de 500 startups qui ont vu le jour dans le secteur de la foodtech française, financées par plusieurs millions d’euros. 

En effet, ces dernières années les innovations du secteur ont explosé, de nombreuses solutions ont vu le jour, notamment des applications mobiles.

Le site, “Les pepites Tech” dresse ici une liste de startup exerçant dans la foodtech. 

Qu’est ce que la foodtech exactement ? 

La foodtech est un nouveau commerce issu de l’alliance du secteur alimentaire à celui des nouvelles technologies.

La terme foodtech, « food » (nourriture en anglais) et « tech » pour technologie est un mot récent associé à l’innovation et à l’ensemble des startups qui développent des nouveaux produits ou qui améliorent des produits existants dans le secteur alimentaire en utilisant la technologie.

Le secteur de la foodtech est très vaste et il n’existe pas de définition universelle en raison de sa perpétuelle évolution. Néanmoins, on constate que tous les entrepreneurs du secteur innovent sur l’ensemble de la chaîne de valeur des aliments de la production jusqu'à la distribution alimentaire.

L'émergence massive de la foodtech en France répond à de nouveaux besoins comme ceux de consommer frais, local mais aussi de privilégier les commerçants de proximité.

On observe une tendance nouvelle, consommer plus sainement pour être en meilleure santé et plus intelligemment en évitant le gaspillage. Le bien-être animal ou encore la consommation de produits bio sont des tendances fortes également. 

Les secteurs d’activité de la foodtech  : 

AgTech : l’ensemble des technologies utilisées dans le monde agricole : Agripolis

FoodScience : Les nouveaux produits alimentaires : Le Chocolat des français

FoodService : Les innovations au service de la consommation hors domicile, dans l’industrie de la restauration : Brigad

Coaching : Des solutions qui permettent aux consommateurs d’avoir plus de visibilité sur l’achat des produits alimentaires ou sur leur alimentation de manière générale : FoodVisor

Livraison : Nouveaux services de livraison dans l’industrie alimentaire : Deliveroo

Retail : Les innovations pour le secteur de la distribution alimentaire : Foodette

La foodtech, c’est quoi ?

Quel avenir pour la foodtech ? 

Si le secteur de la foodtech est prometteur, les entrepreneurs se remettent aussi en cause quant à son avenir. Certaines startups peinent à être rentables, par exemple, Good Eggs Aux États-Unis, Zomato en Inde ou encore Take Eat Easy en Belgique.   

Malgré les difficultés rencontrées par les acteurs, la croissance de la foodtech sur le long terme semble se confirmer. 

Qu’il s’agisse de nouveaux types d’emballages, de protéines alternatives, de substituts de repas ou bien encore de la robotique appliquée, les investissements et levées de fonds annuels pour les startups de la foodtech française sont en progression depuis 2016.

Les investissements dans l'écosystème de la FoodTech ont plus que doublé entre 2018 et 2019 en Europe.

La foodtech, c’est quoi ?

Moderniser l’industrie agro-alimentaire reste un défi de taille mais les acteurs oeuvrent dans un but commun celui de répondre aux problématiques alimentaires de demain.

Plus précisément, on estime que les tendances de demain seront axées sur des solutions qui permettent de réduire le circuit consommateur/produits locaux, la généralisation du processus de livraison alimentaire ou encore la personnalisation des services proposés à travers des recettes adaptées aux différents profils et à notre flore intestinale.

À plus long terme, on assistera à une démocratisation des nouvelles formes d’alimentation, «Nourrir la planète en 2050» est une grande tendance. La foodscience se développera davantage en proposant des substituts de repas dans les domaines des protéines végétales et alternatives (insectes, steak de légumes…).

Désormais, les consommateurs ont changé leurs comportements et leurs exigences. Ils souhaitent plus d'instantanéité et plus de transparence

La foodtech opère dans de nombreux secteurs, également au sein des plus traditionnels. Dans la restauration, la facilité de paiement, l’expérience client ou encore l’augmentation du CA sont des enjeux auxquels la Foodtech souhaite répondre.  

Vous souhaitez implémenter un parcours digital dans votre établissement ?Découvrez la solution SKEAT

Skeat permet aux acteurs du CHR de repenser, déployer et piloter le parcours client digital de leurs établissements en toute simplicité.

En savoir plus