Le smartphone au coeur de la transformation digitale

Le smartphone au coeur du digital

Le smartphone au coeur de la transformation digitale

En 2020, 1 Français sur 3 se connecte à internet exclusivement sur smartphone, qui est alors devenu le premier écran de connexion au monde.

En somme, 57% des internautes de la population mondiale se connectent quasiment exclusivement depuis leur mobile. En France, par exemple, 17,4 millions de personnes utilisent leur smartphone pour faire des recherches internet.

Pour les jeunes, de 15 à 24 ans, les smartphones sont encore plus populaires et absolument indispensables. En effet, c’est pour eux que les téléphones tiennent la place la plus importante et que la consommation est la plus forte. Environ 7 jeunes sur 10 se connectent exclusivement sur leurs mobiles pour des recherches internet ou autres.

Le renforcement massif des réseaux d’internet mobile (3G et 4G) a contribué à la démocratisation du smartphone et permet une utilisation quasiment ininterrompue peu importe la localisation ou le moment. Si l’on ajoute à cela les évolutions techniques apportées par les constructeurs de smartphones (GPS, accéléromètre, appareil photo, reconnaissance faciale et digitale etc…), on comprend alors pourquoi ces “devices” ont aujourd’hui envahi la vie quotidienne de milliards de personnes. Que ce soit pour communiquer (Whatsapp), pour réaliser des transactions bancaires (Lydia), effectuer des paiements (Apple Pay), regarder des séries (Netflix) ou encore suivre son activité physique (Application Apple Santé), le smartphone est au cœur de toutes les activités et interactions humaines.  

De nombreuses entreprises ont parfaitement saisi et exploité ce potentiel, à tel point que certaines industries reposent aujourd’hui, en grande partie, sur des usages exclusivement liés à l’utilisation du smartphone.

L’industrie des transports est un des exemples les plus concrets de l’influence des smartphones sur leur secteur d’activité. Les voyageurs réservent aujourd’hui leurs titres de transport directement sur une application ou une Web-App, puis présentent un billet au format électronique (avec QR code) lors de l’embarquement (aviation) ou en cas de contrôle (transports ferroviaires). En ce qui concerne le transport routier de personnes, des applications comme Uber (15 millions de courses par jour dans le monde) ou Free Now reposent exclusivement sur l’usage du smartphone à la fois côté client et chauffeur VTC. 

Progressivement, d’autres industries prennent le pli en mettant le smartphone au cœur de leur proposition de valeur. 100% des banques proposent aujourd’hui des applications mobiles permettant à leurs clients de réaliser la quasi-totalité de leurs opérations depuis leur smartphone. De nouveaux usages sont alors apparus dans le secteur bancaire, impliquant nécessairement l’utilisation du smartphone : 3D secure, clé digitale… Le secteur bancaire voit également apparaître depuis quelques années des “pure players” bancaires tels que Revolut ou N26, initialement accessibles uniquement sur smartphone. Le client télécharge l’application, renseigne ses informations personnelles, crée un compte bancaire en quelques minutes et reçoit sa carte bancaire en quelques jours. Les clients peuvent également créer des cartes dématérialisées pour réaliser des achats en ligne ou via Apple Pay. 

Ces nouveaux moyens de paiement ont par ailleurs contribué à démocratiser le paiement sans contact, un usage d’autant plus encouragé par l'arrivée de la Covid-19. 

En effet, le paiement sans contact a connu une évolution de 9,5% depuis le début de la crise sanitaire, tout comme le paiement en ligne ou via smartphone avec PayPal, Lydia ou Apple Pay par exemple. Ces moyens de paiement permettent de diminuer le contact avec les personnes ainsi qu’avec les machines, principalement avec les lecteurs de carte bancaire.

La pandémie a plus généralement accéléré le recours à des solutions et des services entièrement digitalisés nous permettant de communiquer avec le monde extérieur, que ce soit personnellement ou professionnellement. Les confinements ont imposé aux entreprises d’instaurer le télétravail, créant ainsi une distanciation sociale et professionnelle. Pour remédier à cela et garder le contact avec leurs équipes, les entreprises ont eu recours à de nouveaux outils, tels que Teams et Zoom. A ce jour, Teams a considérablement augmenté son taux de consommation et compte aujourd’hui 115 millions d’utilisateurs quotidiens, mettant en avant les avantages du digital au sein des entreprises.

L’adoption accélérée et presque forcée de ces nouveaux outils et usages a permis aux consommateurs et aux entreprises de découvrir les nombreux avantages liés à la digitalisation de leur quotidien et d’en tirer des bénéfices qui perdureront bien après la fin de cette crise. En effet, on estime aujourd’hui que la Covid-19 a fait faire un bond de 6 ans aux entreprises en termes de transformation numérique. 

Certains secteurs fortement impactés comme l’hôtellerie ou la restauration sont, cependant, encore en pleine mutation digitale et bien qu’à certains égards le digital commence à pénétrer des verticales comme la livraison de repas à domicile ou la réservation en ligne, d’autres ne bénéficient pas encore des avantages induits par la transformation numérique et encore moins par l’utilisation du smartphone. Mais la période de crise que nous traversons permet aux acteurs des secteurs encore peu digitalisés d’anticiper l’avenir en réfléchissant aux nouveaux enjeux et opportunités qui découlent de cette situation sanitaire. 

Les acteurs du CHR sont aujourd’hui amenés à trouver des solutions pour renforcer leur trésorerie à court et moyen terme, augmenter leur chiffre d’affaires et optimiser leur ressources. 

Le digital et plus particulièrement l’utilisation du smartphone peuvent apporter des réponses à ces problématiques, grâce à la commande digitale ou le paiement dématérialisé par exemple. La bonne nouvelle est que les consommateurs sont désormais prêts à voir leurs habitudes évoluer et sont ouverts à de nouvelles manières d’aborder l'expérience client dans les établissements de l’hôtellerie et de la restauration. Ils en sont même demandeurs, et cela représente une opportunité de création de valeur sans précédent pour les acteurs de ce secteur. 

En permettant aux clients de visualiser l’offre d’un établissement sur leur smartphone et ainsi personnaliser cette dernière en fonction des préférences de chacun (allergies, régimes alimentaires…), de passer commande de manière autonome et de payer sans dégainer sa CB, Skeat ouvre les portes d’une expérience client sans précédent avec les avantages concrets directs qui en découlent. En effet, au delà du gain de chiffre engendré par une rotation des commandes plus importante et une augmentation du ticket moyen, Skeat permet une grande flexibilité dans la constitution des menus au jour le jour, et supprime toute complexité liée à l’encaissement à table (Paiement autonome, partage de l’addition…). La cerise sur le gâteau est que Skeat permet désormais de constituer ou de renforcer une base de données client pour les restaurateurs afin de réaliser des opérations marketing et de fidélisation auprès de leur clientèle active. 

De manière plus générale, l’ambition est de permettre à tous les établissements du CHR de sur-performer grâce à leur parcours client sur place, en leur mettant à disposition les outils digitaux les plus performants et en phase avec les nouveaux enjeux de la consommation.  

Vous souhaitez implémenter un parcours digital dans votre établissement ?Découvrez la solution SKEAT

Skeat permet aux acteurs du CHR de repenser, déployer et piloter le parcours client digital de leurs établissements en toute simplicité.

En savoir plus